L’île de Bohol : Explorer la beauté des Chocolate Hills, les Rizières en Terrasses et la Plage d’Anda

Commencer son voyage aux Philippines à Bohol est une excellente idée. C’est une île très diversifiée, vous pouvez trouver quelque chose d’inattendu à chaque coin de rue. Que y’a t-il a faire sur l’île de Bohol? Des rizières en terrasses aux plages paradisiaques en passant par les cascades, le sanctuaire des tarsiers et enfin les célèbres Chocolate Hills, Bohol est l’une des îles les plus diversifié des Philippines. Si vous visitez Bohol pour la première fois, j’espère que ce guide de voyage pourra vous aider à planifier votre voyage.

Nous avons passé 3 jours à Bohol. Nous vous racontons tout sur notre voyage sur cette île: comment nous avons organisé nos 3 jours, ce qui valait la peine d’être fait et/ou d’être vu, notre top 3, nos restaurants préférés etc. Les principaux endroits que nous avons visités sont les suivants: la plage de Dumaluan, les Chocolate Hills, le sanctuaire de Tarsiers, la rivière Loboc, les rizières en terrasses de Cadapdapan et la cascade de Can-Umantad.

Jour 1 – La plage de Dumaluan, la grotte Hinagdanan

Nous sommes arrivés de Manille à 9h00 à l’aéroport de Panglao. Nous avons pris un bus local de l’aéroport à la ville de Tagbilaran pour 50 PHP / personne. De là, nous avons pris un tricycle à notre hôtel – soyez prêts, vous devez négocier le coût avec le chauffeur. Sinon comme vous êtes touriste, ils essaieront toujours de doubler ou tripler le coût sinon. Le prix du tricycle pour les trajets dans Tagbilaran est d’environ 20 PHP par personne et un peu plus si vous avez des bagages.

Nous avons été très chanceux car notre hôtel nous a permis de nous enregistrer tôt dès notre arrivée à 11h00. Et voilà, nous avons enfin pu profiter de nos premières heures aux Philippines. Pour le reste de la journée, nous avons décidé de simplement nous détendre et nous relaxer, et bien sûr d’habituer nos corps avec le décalage horaire.

Nous avons décidé de louer un scooter pour les 2 prochains jours pour visiter les alentours. Nous voulions visiter l’île de Panglao. Mais, nous avions lu beaucoup de commentaires négatifs sur la plage d’Alona en raison de la foule de touristes et du fait que la plage est sale. Nous avons donc d’abord visité le nord de l’île de Pangalo et nous nous sommes arrêtés à la grotte Hinagdanan. Nous avons payé des faibles frais d’entrée – 110 PHP pour nous deux. Pour information, vous devrez payer un peu plus si vous décidez de nager là-bas.

La grotte de Hinagdanan

Après cela, nous avons profité d’un massage bien mérité chez Nuat Thai.

La plage de Dumaluan

Puis nous avons pris la direction de la plage de Dumaluan au sud de Panglao. Les frais d’entrée pour nous deux et pour la moto étaient de 75PHP. La plage est belle et quasiment déserte. Le sable est presque blanc.

La plage de Dumaluan

Nous sommes rentrés à notre hôtel, ce qui nous a pris environ 45 minutes. On est rentré juste à temps pour profiter d’un magnifique coucher de soleil. C’était le moment idéal pour faire voler notre drone. La vue depuis la piscine à débordement était juste magique :). Regardez la la fin du post, pour voir plus d’informations sur notre hôtel.

Couché de soleil près de notre hôtel – Kasagpan Resort

Remarque – il n’y a qu’un seul aéroport à Bohol, qui est maintenant sur l’île de Panglao. L’aéroport de Tagbilaran a fermé ses portes en 2018.

Jour 2 – Les Chocolate Hills, le sanctuaire de Tarsiers et la rivière Loboc

Les Chocolates Hills

C’est parti, direction les Chocolate Hills avec notre scooter – 1h30 de route!


Comme les paysages sont très jolis, nous nous sommes arrêtés plusieurs fois pour faire voler notre drone et aussi pour prendre quelques photos d’agriculteurs en pleine récolte de riz.

Quelques minutes avant notre arrivée aux Chocolate Hills, nous avons dû payer un petit droit d’entrée de 50 PHP / personne avant de parcourir quelques centaines de mètres et d’arriver au parking. Il y a environ 100 marches à monter avant d’apercevoir une splendide vue sur les Chocolate Hills. C’est étonnant. En été, les collines brunissent à cause de la chaleur.

Nous sommes redescendus des Chocolate Hills. Et nous sommes revenus sur nos pas car nous souhaitions piloter notre drone dans les environs et pouvoir capturer la beauté singulière de ces collines. C’était facile car cette zone est tellement étendue avec plus de 1200 collines! Remarque – pour les amateurs de drone, c’était autorise directement depuis le point de vue des Chocolate Hills mais seulement jusqu’a 8h du matin.

Nos destinations suivantes n’étaient qu’à quelques minutes l’une de l’autre. Nous sommes allés à la maison des papillons 🦋- la visite a duré environ 20/30 minutes. Nous avons eu un guide qui nous a expliqué les principales caractéristiques des papillons. Par exemple, ils ont une espérance de vie de 21 jours!

Le centre de conservation des papillons

Le sanctuaire de tarsiers

Nous avons également découvert les tarsiers – de minuscules primates mignons, qui vivent essentiellement la nuit. Le silence est nécessaire car ils peuvent être facilement effrayés. Ils mesurent environ la taille d’une main! Vous verrez il y a deux endroits pour découvrir ses mignonnes petites créatures – le centre de conservation des tarsiers et le sanctuaire des tarsiers. Nous recommandons le second qui est plus préservé. Il semble aussi que les tarsiers soient plus soignés – vous visitez le sanctuaire dans un silence complet. Un guide nous a accompagné lors de la visite, ils savent exactement où se trouve chaque tarsier. Au total, nous y avons vu 6 tarsiers. Le prix d’entrée était de 60 PHP par personne.

Un tarsier

La rivière Loboc

Nous avons déjeuné au Fox & The Firefly car il a été recommandé par un blog de voyageurs. Pour découvrir nos bonnes adresses à Bohol – cliquez sur cet article.

Il s’agit d’un lodge écologique où nous avons déjeuné pieds nus ;). Le menu propose plusieurs options savoureuses. L’hôtel était déjà complet lorsque nous avons réservé le nôtre mais les petit cottages avaient l’air vraiment agréables! Ça doit être génial d’y passer une nuit. Ensuite, nous avons trouvé un endroit sur la rivière Loboc où nous pouvions piloter le drone pour prendre quelques belles photos et vidéos.

Rivière Loboc
La Rivière Loboc

Nous ne l’avons pas fait mais si vous avez encore du temps, il y a plusieurs activités proposées sur la rivière Loboc, car c’est l’une des zones les plus touristiques de Bohol. Par exemple, vous pouvez faire une croisière déjeuner pendant 2 heures – nous avons vu plusieurs bateaux qui avaient l’air assez touristiques avec de la musique et des buffets sur les bateaux. Vous pouvez également louer un paddle. Et à la fin de la journée – il est également possible d’aller observer les lucioles!

Sur le chemin du retour, nous nous sommes arrêter pour piloter le drone une dernière fois à la plage de Guiwanon. C’était super car il y avait des enfants qui jouaient dans l’eau. Ils ont repéré le drone et s’y sont intéressés. Nous avons pris beaucoup de photos et beaucoup ri :).

Jour 3 – La plage d’Anda, les rizières en terrasse de Cadapdapan, la cascade de Can-Umantad

La plage d’Anda

Nous avons décidé de faire une excursion d’une journée avec un guide pour aller de l’autre côté de l’île de Bohol. Notre guide est venu nous chercher à l’hôtel à 8h00. Le premier arrêt était la plage d’Anda, à environ 2,5 heures de route de la ville de Tagbilaran. Donc, comme vous pouvez l’imaginer, le voyage a été un peu long. Et cela aurait encore beaucoup plus long si nous l’avions fait en moto. Mais heureusement, notre guide était très bavard et c’était une excellente occasion d’en apprendre d’avantage sur Bohol, les Philippines et les coutumes locales.

Quand nous sommes arrivés à la plage d’Anda – nous avons été très surpris de découvrir que la plage était complètement déserte. Il y a des Kanapoe (genre de tente ouverte – cf photo ci dissous) individuels sont disponibles gratuitement pour s’allonger sur sa serviette et déposer ses affaires. Nous avons marché dans le sable le long de la plage et nous y avons déjeuné. Nous sommes restés environ 2 heures à profiter de cette jolie plage.

Les rizières en terrasses de Cadapdapan

Puis direction Candiday. C’est là où sont situes les rizières en terrasses de Cadapdapan. Les paysages y sont incroyables. Depuis que je suis petite, quand je pense à l’Asie, j’imagine des rizières en terrasses :). J’avais donc vraiment très envie de voir de rizières en terrasses! Alexis a trouvé ce compromis pour éviter d’aller voir les rizières de Banaue au nord de Manille car cela nous aurait pris au minimum 3 jours. L’agriculture est la première source de revenus pour les Philippines. Ils font jusqu’à 4 récoltes par an.

Pour information, la route pour aller aux rizières en terrasse est une sorte de «route de massage» selon notre guide (c’est-à-dire très chaotique avec de nombreux rochers et trous). Cette route fait au moins 4 kilomètres juste pour le trajet aller et assez vallonnée. Je n’imaginerais même pas le faire en moto!

La cascade de Can-Umantad

Et puis nous sommes allés aux cascades de Can-Umantad. Nous avons eu de la chance, il n’y avait aussi personne là-bas. Nous avons donc eu la cascade pour nous tous seuls. Le guide nous a expliqué qu’il est possible de nager mais la température de l’eau était d’environ 18 degrés! Trop froid pour Alexis, originaire de Marseille;)!

Le prix total pour nous deux pour la journée était de 4500 PHP. Il y avait peu d’options pour faire cette excursion d’une journée, et le faire en scooter aurait été beaucoup trop long. Notre hôtel proposait une visite similaire pour environ 6000 PHP. Nous l’avons finalement réservé en ligne avec Klook – ce site est vraiment bien avec plusieurs visites sur les différentes île des Philippines. Cela vaut vraiment la peine d’y jeter un œil, si vous cherchez une visite guidée aux Philippines.

Le soir, nous sommes allés à la plage d’Alona. C’est un quartier très animé avec de nombreux magasins de touristes et des dizaines de restaurants le long de la plage. Nous recommandons le restaurant Oasis le long de la plage. Nous nous sommes vraiment bien régalés pour un rapport qualité-prix plutôt correct. Si vous prenez un tricycle depuis Tagbilaran, c’est environ 300 PHP pour un trajet aller.

Top 3 at Bohol

  • Les Chocolate Hills – la vue est incroyable! Il est facile de comprendre pourquoi c’est la principale attraction touristique de Bohol.
  • Le sanctuaire des tarsiers – ces créatures sont si mignonnes 🙂
  • La spécialité de Bohol est le beurre de cacahuète – il faut absolument goûter le beurre de cacahuète local, c’est un délice.

Notre hôtel – Kasagpan Resort

Nous avons dormi au Kasagpan Resort. Et nous le recommandons sans hésitation. Tout d’abord, c’est un très bel endroit où séjourner dans le nord de la ville de Tagbilaran. Le vrai coup de coeur c’est la piscine à débordement offre une vue imprenable avec le coucher du soleil :). Il y a aussi un bon restaurant et le petit déjeuner est vraiment délicieux – nous recommandons sans hésiter l’option – petit déjeuner sain Kasagpan – muesli, beurre de cacahuète, banane et copeaux de noix de coco servi dans une noix de coco :). Une option idéale pour fêter notre arrivée aux Philippines!

Pour résumer, choisir cet hotel, c’était juste parfait pour commencer notre séjour dans ce pays.

L’option petit-déjeuner sain = le Kasagpan healthy breakfast

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here